Des faux-plats et des vrais joies

mars 9, 2009

sagrada3Ce que je retiens du marathon de Barcelone …quelques  idées en vrac

D’abord quand on dit qu’un marathon est facile, …que les organisateurs ont cherché un tracé roulant pour facilité un chrono (pour les meilleurs bien sur), … Et bien il ne faut pas le prendre comme une évidence. Le parcours était plein de faux plats qui ont rendu la course … intéressante à gérer 😉

Ensuite … j’ai appris que quand on n’a pas eu assez de temps pour s’entrainer, il faut savoir optimiser ce temps… La vitesse sera de mise plus tard.

Un mot que je ne connaissait pas (je ne lis pas assez Running attitude) : negative split. Il s’agit d’une stratégie de course qui consiste à effectuer une deuxième partie d’épreuve plus rapidement que la première. Cette stratégie m’apparait  particulièrement pertinente quand on ne sait pas trop où on en est physiquement. C’était ma tactique de course … j’ai fait le contraire 😉

Ce que je retiens aussi et surtout c’est la rencontre avec Fran et sa bande (le petit c’est moi)p1030707Bien sur, nous avons discuté de Karatekoud qui s’est lancé le défi de courir son premier marathon en moins de 3h30 … des paris sont en cours … et de notre objectif commun :   courir pour un futur meilleur

p1030734Autre confirmation : la spiruline …c’est vraiment efficace pour passer le mur du 30ième.

Sinon … je devais faire le semi de Blagnac (même jour que celui de Paris) … mais j’ai eu un petit accident de vélo … machoire et genoux touchés … donc … une semaine de repos le temps que les hémotomes se resorbent 😉

Publicités

Un week end en Catalogne …

mars 3, 2009

marathon-barcelone1Un week end agréable ;  un passage du virtuel au réel avec Fran ; une course sous un petit crachin rafraîchissant ; un dossard pour une cause ; une visite en course a pied du Camp Nou, de la Sagrada Famillia, de la Torre Agba, …et  enfin, un temps plus que potable pour une préparation précipité :

Temps officiel : 3h41min58s

Temps réel : 3h38min22s

Plus d’informations sur mon marathon de Barcelone dans le prochain billet.

Un commentaire spécial pour :

Marathon de Barcelone : courir et agir

février 10, 2009

barcelonaLe 1er mars, je vais courir le marathon de Barcelone. 10000 coureurs sont attendus dans la belle capitale catalane. Une belle fête en perspective !

La course traditionnelle « Breakfast Run » du Marathon de Barcelone 2009 aura lieu le samedi 28 février. Le départ sera donné Plaza Marqués de Foronda (devant la « Marathon Expo », derrière les fontaines magiques) à 9h30. La course est gratuite. Vous pourrez retirer votre dossard à la « Marathon Expo », ou avant la course. 1000 dossards maximum seront remis.

Comme c’est déjà habituel depuis ces dernières années, la veille du Marathon de Barcelone, on célèbre la traditionnelle Pasta Party. Un évènement qui aura lieu à la « Marathon Expo ». On y distribuera des plats de pâtes à toutes les personnes qui participeront le lendemain au Marathon. Avec cette ration de pâtes, on fournit aux participants les hydrates de Carbone nécessaires pour faire face à la journée du Marathon. Et cette réunion représente un acte de fraternité entre tous les participants. Pour ceux qui ont besoin de spiruline … faites signe avant … je peux fournir 😉

Courir pour un futur meilleur

aide-et-action

Au départ, à 8h30 dans l’avenue María Cristina, j’arborerai le dossard Courir pour un futur meilleur. Il s’agit d’une excellente initiative de Karatekoud.

Courir un marathon, c’est d’abord une expérience personnelle, une aventure entre « je et moi-même ». C’est aussi l’occasion d’échanger avec une communauté de coureur et de partager des moments forts à l’occasion de courses ou d’entrainements, ou tout simplement a travers des blogs. Alors Karatekoud a eu la remarquable idée de joindre l’utile à l’agréable (hum ! ça dépend des moments) et propose aux marathoniens de se mobiliser pour une juste cause :  l’éducation.

Je me joins donc a Karatekoud pour aider l’ONG aide et action, pour porter leur action et trouver des fonds. Nous souhaiterions mobiliser le maximum de coureurs à travers le monde. Je donne rendez-vous à Fran à Barcelone qui déjà mobilise ses amis. Nous sommes aussi en recherche de mécènes pour participer à l’action. Je parlerai de tout cela dans un prochain post.

Sinon… la semaine derniere …trois sorties longues, etre 1H25 et 2h00.  Barcelone n’est qu’une étape dans la préparation de la fin de l’été 🙂

Halte aux gaspillages … nous voulons de l’utile

février 2, 2009

tshirt0001 Une réflexion après avoir rangé mes placards  :

C’est fou  le nombre de T-shirt que l’on peut amasser et accumuler au cours d’une seule année de runing. En plus la plupart sont de mauvaises qualités et on ne les met jamais ! Je trouve que  c’est du gâchis !

Les organisateurs de course devraient faire preuve de plus d’imagination ! Au lieu de restituer une partie des 10 ou 15 € (pour les moins chères) d’inscription sous forme de cadeaux inutiles, encombrants et exploitant la main d’œuvre socialement martyrisée de pays lointain, ils pourraient par exemple :

  • créer un système de bons d’achat cumulable sur plusieurs courses et permettant d’acheter des objets très utile pour un coureur, comme des chaussures, des textiles techniques (surtout ceux qui tiennent chaud quand il fait froid)
  • reverser l’équivalent en € du T-shirt bas de gamme pour une oeuvre utile et intelligente … On est déjà quelques uns a avoir des idées n’est ce pas  Karatekoud, Fran, Coureuse08
  • faire tout simplement des courses moins chères …

Si vous avez d’autres idées … donnez les moi … on va monter une pétition 🙂

Sinon … il est vrai que j’ai très peu posté depuis le début de l’année … mais comme j’ai en ce moment un emploi du temps surchargé et que je préfère passer du temps dans mes ASICS que devant un écran … vous m’excuserez.

En plus, il faut que je me prépare bien parce que dans 1 mois je fais le marato de Barcelona (1er mars) … J’espère pouvoir voir Fran, même s’il ne peut pas le courir !

Le mois de janvier je n’ai fait que des sorties longues …entre 1H20 et 2H00 en prenant bien soin de bien m’étirer. Mon manque de temps m’oblige a faire l’impasse sur la vitesse …mais peu importe parce que l’objectif de cette année, c’est plutôt du long, du très long … on a un petit rendez vous avec Karatekoud à la fin de l’été … d’ailleurs,  je lis que sa préparation va bon train.

Quand je cours … j’ai pleins d’idées

décembre 31, 2008

chatcoureurJ‘ai remarqué une chose … lorsque je m’entraîne,  je suis super créatif. J’ai pleins d’idées qui viennent, des solutions à des problèmes qui tombent de je ne sais où, des perspectives intéressantes qui apparaissent … Est-ce le fait de laisser libre-cours à mon inconscient ? Ou peut être le fait de courir permet la sécrétion d’hormones de l’inspiration ? Je ne le sais pas. Mais j’aime bien me retrouver dans cet état.

Sauf que … sauf que j’ai tellement d’idées que j’ai peur de les oublier ! Et ça c’est stressant. Et ça peut gâcher la suite de l’entraînement. J’ai essayé de courir avec un carnet et un stylo, mais ce n’est pas facile de noter ses idées en courant. J’ai essayé aussi des procédés mnémotechniques comme les « loci », mais il y a toujours la petite tension due à la peur d’oublier l’idée géniale.

Pour répondre à Karatekoud dans un de ses commentaires, sur ma méthode de nutrition :  je veux juste te répondre que je prépare des billets sur le sujet. Et oui, la spiruline fait parti de mes secrets de préparation et de passage du fameux « mur » … Patience, je travaille sur le sujet.

Sinon … mon rythme d’entraînement ressemble à celui du grand-père du Père Noël … c’est à dire deux sorties cette semaine et sans trop forcer. Reprise progressive prévue dès ce week end … il y a des perspectives réjouissantes et des projets enthousiasmant pour 2009 !

Bon réveillon !

Joyeux Noël

décembre 25, 2008

course de pere-noel Joyeux noël à toutes et à tous !

Dans mes rêves, ça se passe comme ça … des milliers de Père (et Mère) Noël courent avec moi pour me guider vers mon cadeau… l’arrivée.  Mais le véritable cadeau, c’est l’arrivée ou le chemin ? Quand je cours et que je suis sur le fil du rasoir, c’est sûr, l’arrivée c’est le cadeau. Mais au final, quand je prend du recul sur la course à pied, c’est bien le chemin (l’esprit de la CAP) qui importe.

Toujours dans le registre des rêves, Karatekoud me demande quels est le top 3 de mes courses 2008. Désolé de ne pas vous faire rêver de courses exotiques à l’autre bout du monde, mais cette année, elles se cantonnent à mon petit sud-ouest français (trop de chose à faire en ce moment). J’envie Kristov et Kecily

  1. En premier, le marathon de Toulouse. C’est mon premier marathon et pour une première, je me suis régalé. Tout était parfait … le temps, l’organisation, la bête était préparé 🙂 C’était la course objectif de 2008.  Je me suis bien préparé physiquement (sans devenir obsédé non plus). J’ai bien travaillé un de mes dada : la nutrition ( j’ai fais pas mal de test pour conforté ma méthode). En tout cas tout cela a été concluant : pour un premier marathon je fais 3h34 en étant prudent (j’avais si peur du mur du 30 ième km … je ne l’ai pas senti … suffit de bien s’alimenter). Je n’ai pas trouvé cela « dur » et j’ai « pris mon pied ».
  2. En deuxième, le semi-marathon de Blagnac parce que j’ai franchi un palier, surtout mental. Sur cette course, j’étais proche du trou (près à m’effondrer) mais j’ai pu m’accrocher. Bon je fini avec un syndrôme de l’essui-glace qui m’a immobilisé 2 mois !
  3. Le « run & bike » de Péchabou, pour les paysages vallonnés (côtes difficiles  en vélo), la nature, la course d’équipe et le coté tactique de cette course.

Maintenant 2009 arrive avec des ambitions encore plus grandes … un clin d’oeil à Fran, coureuse08 et karatekoud

Maintenant … j’aimerai moi aussi poser la même question à des blogueurs et blogueuses que je suis mais que je ne connais pas encore :  Quel est pour vous le top 3 de vos courses 2008 … j’aimerais bien avoir l’avis de Shadok31, de l’Ami Ricoré et de Miaou.

Le marathon zen

décembre 16, 2008
volée à Kristof et kécily, mais floutée pour respecter leur anonymat

volée à Kristof et kécily, mais floutée pour respecter leur anonymat

Pas d’objectif à court terme, un temps pourri à l’extérieur, des fêtes qui arrivent … je suis en maintenance. Pour l’instant la course à pied se résume au strict minimum, pour le maintien en forme … et ça fait aussi du bien de relâcher (pas de se relâcher) !

L’excès de sport peut user l’organisme. Je vous invite à lire sur ce sujet l’article  de  Nutri-site.  Il est temps de laisser l’organisme récupérer, profiter des fêtes sans faire trop d’excés, et de réfléchir aux prochains objectifs CAP. Avant d’entrer dans l’hiver, j’imagine bien mon début de printemps sous le soleil catalan du coté de chez Fran et ma fin d’été pour un nouveau défi avec Karatekoud !

Maintenant je vous propose un article de l’excellent Leo Babauta : « My kick-butt marathon strategy – Smile, breathe and go slowly ». Léo est un blogger très connu dans la sphère du développement personnel et un coureur à pied. Il nous conseille de suivre ce mantra (souri, respire et va doucement) d’un moine bouddhiste lors des courses … à méditer…

Mon sentiment coupable pour le vol de photo à Kécily et Kristof sur leur superbe site d’aventure culino-CAPesque.

Relais des coteaux 2008

décembre 8, 2008

relais-des-coteauxLe relais des coteaux clôture une année bien remplie de course à pied. Avec deux changements par rapport à l’équipe de l’année dernière, les racailles du bitume (notre team) a battu son record sur le parcours : 76 ieme en 3h15’26 » pour une moyenne de 12,96km/h. Les nouveaux ont été très surpris par les belles côtes du Lauragais  mais ont  apprécié le paysage et le temps clément de ce jolie week end.

Personnellement je suis régalé … j’ai eu de bonne sensation sans contrainte d’objectif de temps.  Je n’ai pas eu de douleur mais un « sentiment » de disymétrie pendant la course… il va falloir que j’aille voir Mathieu mon kiné.

La température était idéale. Il n’a pas plu comme les 3 jours précédent. L’ambiance était conviviale … Juste un peu de stress au départ car notre cher capitaine d’équipe (Sébastien) et premier relayeur a décidé de venir a vélo … il est arrivé juste 3 minutes avant le départ … alors que je m’échauffais pour le remplacer !!!!

Bref un week end comme je les aime 🙂

A quoi pense-t’on quand on court un marathon ?

décembre 4, 2008

dreamrunner Ou s’envole la pensée quand on court un marathon ? Maîtrise-t’on le flux continu de la pensée ? Reste-t’on concentré sur le parcours restant ou bien l’esprit s’envole-t-il ?

Pour ceux qui se préparent au marathon de Paris … il faut absolument lire ce récit. Juste un extrait :

« A quoi pense le coureur de marathon ? Pense-t-il à ses proches, à ses projets ? La douleur fait-elle remonter des souvenirs oubliés ? Suscite-t-elle des hallucinations ?

Non, le coureur de marathon pense à une chose : le prochain kilomètre, et à une autre : les trois ou quatre prochaines foulées, un piquet à éviter, un virage à ne pas rater, et à une autre chose encore : la bouteille d’eau, les fruits secs, le quartier d’orange. Une ou deux fois par kilomètre, peut-être, il s’accorde une pensée privée : un petit souci, par exemple, un souvenir, un visage. C’est un luxe : s’il laissait son cerveau divaguer, sa concentration se relâcherait un instant de trop et il serait obligé de s’arrêter. Son corps ne suivrait plus. Quoi qu’en disent les physiologistes et les anatomistes, le cerveau est un muscle : sa fonction, c’est de tirer à toute force, toujours un peu plus loin, un corps exténué. »

Pour ma part, je suis d’accord avec Coureuse08 quand elle dit : « En fait tout dépend de ce qui te convient le mieux. Personnellement, pour une séance d’endurance fondamentale, je laisse libre cours à mes pensées ce qui me permet de décompresser tandis que pour des entraînements de vitesse j’essaie de rester concentrée et en course, après avoir essayé les deux, mes meilleurs perf je les ai eues en restant “focusée” et en m’encourageant intérieurement. »

Le très appliqué et très zen Karatekoud, (et heureux avec son nouveau vélo), reste concentré : « Je me concentre sur mon effort, mes foulées, mon allure , mon rythme cardiaque, mes jambes, mes tendons, ma respiration. Je pense au nb de kilomètres parcourus au nb de km qui reste. »

Fran, lui, peut profiter des beaux paysages catalan : « Moi je pense toujours aux temps de passe, aux rythmes, aux bornes, etc. Mais pour les longues séances on peut bavarder avec les copains, regarder le paysage de la région ou l’horizon de la Méditerranée. »

J’aurais bien aimé savoir ce que Sia en pense 🙂

Sinon … une semaine avec deux sorties légères … pour ne pas être trop à la ramasse dimanche pour le relais des coteaux …

Il va falloir reprendre un rythme plus soutenu en prévoyance de la catalogne … et de … septembre 😉

Comment se motiver ? Il fait trop froid pour s’entrainer !

novembre 25, 2008

tempete-de-neige-_2_ Comment se motiver par un temps pareil ? J’ai repris tout doucement mes sorties depuis le marathon de Toulouse, mais le temps froid et humide n’aide vraiment pas …

Certains on des trucs pour éviter la froidure de l’hivers. Karatekoud se rattrape avec des séances à la piscine ; Fran vit en dessous des Pyrénées et peut nous faire râler avec sa superbe déscente de l’Ebre en Kayak !

Hormis les conseils d’usage, bien se couvrir, bien s’échauffer, penser à boire quand bien même il fait froid et que l’on a pas soif, etc … Quels sont les trucs pour ne pas trop ressentir le froid et surtout comment se motiver pour ne pas s’apercevoir qu’il fait froid ?

Sinon sortie d’1h12 à un bon rythme (pas de cardio aujourd’hui, à l’ancienne) pour voir si tout va bien … tout va bien.