Un an après Millau …

septembre 11, 2010

Cela fait près d’un an que je n’ai rien posté sur ce blog, depuis notre aventure Millavoise avec entre autre K’Koud !

Un an de repos pour mon pauvre petit corps🙂 même si j’ai tout de même continué régulièrement à courir.

Et voila maintenant c’est reparti … avec un marathon programmé en fin d’année …

Et donc à nouveau des posts sur ce blog !

Spirulinez vous bien la vie et à bientôt !

Millau … Yes we can !

septembre 29, 2009

millau 2009Tant pis ! Au risque de paraitre un petit nombriliste et  fier de lui-même, je mets en illustration mon petit diplôme millavois d’ultra-marathonnien :)  … Yes we can !

Quel grand plaisir ai-je pu avoir de rencontrer après un an de correspondance virtuelle K’koud, accompagné de l’incollable Gilles. qui s’est transformé a l’occasion en suiveur émérite et videaste de talent😉

Je me laisse un peu de temps pour écrire le CR.

Je remercie Karine et Sébastien qui m’ont suivi … et bravo à tous ceux qui ont participé à l’aventure !

On a réussi notre pari avec K’Koud, et ça c’est le principal🙂

Un été intensement sportif …

septembre 2, 2009

100KMMILLAUCe blog a connu un petit assoupissement durant l’été. C’est normal ! Il a fallu gérer les priorités …et une de mes priorités a été de bien préparer mon prochain défi …mon premier 100 km.

Millau se profile a l’horizon … Dans 3 semaines K’Koud viendra me rejoindre dans le sud avec Gilles (en vélo) … je me demande encore ce que l’on fait dans cette galère😉

J’ai commencé doucement ma préparation en mai et petit a petit je suis monté en rigueur. Depuis juillet j’ai couru au minimum 3 fois par semaine, et en moyenne 4 fois. Je me suis appliqué à alterner des sorties d’1h30 à 2h00 avec des rythmes différents, des sorties en pentes d’environ 1h et des sorties un peu plus longues (au delà de 2h) a un rythme …ultra

Cette semaine je vais faire 4 sorties. J’en ai fait 2 de 1h39 et 1h50 sur un parcours de 18 km. Normalement je devrais faire une séance plus courte en côte et une sortie longue ce week-end.

Une carence dans ma préparation … je n’ai pas fait de très longues sorties (au delà de 4h) … je crain que cela me manque. En plus, j’ai bien peur que cela soit maintenant un peu trop tard !

Même si j’ai été très peu actif sur mon blog, j’ai pu quand même découvrir de nouveaux blogger que je suis avec intérêt …Gilouzz qui prépare son premier semi, FredBros le bio runner qui partage avec moi l’interêt pour la nutrition bio, et d’autres …

La méthode Cyrano pour Millau

juin 16, 2009

CyranoDeBergerac2Pour décrocher la lune, arriver au bout, il faut une tactique, non une technique plutôt. Je me demande si ne vais pas tester la méthode Cyrano …

On l’appelle la méthode « Cyrano », du sobriquet de son auteur, passionné de cent bornes et  de 24 heures aussi. Depuis quelques années,  Jean-Marc Dewelle teste l’alternance course-marche sur ces deux types d’épreuve. Il en a tiré des conclusions intéressantes et parfois même déroutantes … on peut être plus efficace en marchant !!

Pour reprendre les explications de l’excellent « bien dans ses pompes, courir au delà du marathon » (c’est si bien dit … pourquoi changer !):

« En deçà d’un certain niveau de performance, beaucoup de coureurs d’ultra, lors des compétitions, sont tôt ou tard contraints à la marche. En général arrivés aux limites de l’épuisement, c’est la seule allure qui leur permette de continuer à avancer. Y a-t-il une justification à cette inéluctable dégradation de la vitesse et du geste, qui aboutit au final à ce que l’on cherche à repousser le plus longtemps possible : on marche parce qu’on ne peut plus courir !

Ce qui voudrait dire que pour cette population, majoritaire sur les courses au-delà du marathon, il y a forcément une alternance, dans des proportions variables, entre course et marche. Dans ce cas, est-il possible d’optimiser cette alternance pour une meilleure efficacité ? »

courir moins pour courir plus

Pour faire simple, la méthode Cyrano préconise l’alternance course / marche pour permettre au corps d’encaisser plus facilement cet effort que beaucoup qualifient d’inhumain.

En résumer, et en prenant les info sur le site de Bruno Heubi, sur 100 km il s’agit de courir 14 min (ou 9 min en fonction de votre niveau et de votre objectif) et de passer à 9 min de course pour 1 min de marche pour la deuxième partie.

Je vais tester cette méthode à l’entrainement sur les longues distances …

Sinon… depuis 15 jours  …. 7 sorties avec un minimum d’1h15 et un max de 1H 55 … Pas encore d’entrainement en côte …va falloir s’y mettre ! Je ne voudrais pas que K’koud m’attende du coté de St Affrique …

mes cailloux …

mai 31, 2009

caillouxLe temps que prend la pratique (en particulier la préparation) de la course à pied peut en refroidir certains, voire en faire fuir d’autres (pour fuir il faut savoir courir !). Il faut cumuler les heures de courses, capitaliser les compétitions, et tout cela sur de longues périodes, par tout les temps … etc …

Pourtant cette pratique permet aussi d’acquérir une autre façon de voir les choses et d’appréhender son temps, notre seule richesse ici-bas (ici tout court, d’ailleurs). Il faut savoir aller à l’économie et mettre en acte les 20% d’effort qui vont capter les 80% de résultat (Pareto). Vouloir être trop parfait peut nuire …surtout sur le long terme.

Il faut savoir faire des choix, sélectionner ce qui est important, et « y mettre le paquet » … c’est une des définitions de la stratégie. Pour cela il faut faire un peu d’introspection et prendre le temps de se connaitre. Ci dessous une petite histoire très connu dans le milieu du management … Pour moi écrire un article sur ce blog c’est du sable, m’entrainer c’est des gros cailloux et faire la connaissance de K’koud, Fran, Cht’i seb (même s’il ne fait que des sauts de puce …très rapidement), et les autres, c’est des rochers  … pour comprendre il faut lire la fable :

Un jour, un vieux professeur de l’École nationale d’administration publique (ENAP) fut engagé pour donner une formation sur La planification efficace de son temps à un groupe d’une quinzaine d’élèves. Ce cours constituait l’un des cinq ateliers de leur journée de formation. Le vieux prof n’avait donc qu’une heure pour « passer sa matière ».

Debout, devant ce groupe d’élite (qui était prêt à noter tout ce que l’expert allait enseigner), le vieux prof les regarda un par un, lentement, puis leur dit : « Nous allons réaliser une expérience ».

De dessous la table qui le séparait de ses élèves, le vieux prof sortit un immense pot de verre de plus de 4 litres qu’il posa délicatement en face de lui. Ensuite, il sortit environ une douzaine de cailloux a peu près gros comme des balles de tennis et les plaça délicatement, un par un, dans le grand pot. Lorsque le pot fut rempli jusqu’au bord et qu’il fut impossible d’y ajouter un caillou de plus, il leva lentement les yeux vers ses élèves et leur demanda :

« Est-ce que ce pot est plein ? ».

Tous répondirent : « Oui ».

Il attendit quelques secondes et ajouta : « Vraiment ? ».

Alors, il se pencha de nouveau et sortit de sous la table un récipient rempli de gravier. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux puis brassa légèrement le pot. Les morceaux de gravier s’infiltrèrent entre les cailloux  jusqu’au fond du pot.

Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et redemanda : « Est-ce que ce pot est plein ? ». Cette fois, ses brillants élèves commençaient à comprendre son manège.

L’un d’eux répondît: « Probablement pas ! ».

« Bien ! » répondît le vieux prof.

Il se pencha de nouveau et cette fois, sortit de sous la table une chaudière de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier. Encore une fois, il demanda : « Est-ce que ce pot est plein ? ».

Cette fois, sans hésiter et en choeur, les brillants élèves répondirent : « Non ! ».

« Bien ! » répondît le vieux prof.

Et comme s’y attendaient ses élèves, il prit le pichet d’eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu’a ras bord. Le vieux prof leva alors les yeux vers son groupe et demanda : « Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ?  »

Pas fou, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours, répondît : « Cela démontre que même lorsque l’on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire « .

« Non » répondît le vieux prof. « Ce n’est pas cela. La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante: si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous, ensuite ».

Il y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l’évidence de ces propos.

Le vieux prof leur dit alors : « Quels sont les gros cailloux dans votre vie ? »

« Votre santé ? »

« Votre famille ? »

« Vos ami(e)s ? »

« Réaliser vos rêves ? »

« Faire ce que vous aimez ? »

« Apprendre ? »

« Défendre une cause ? »

« Relaxer ? »

« Prendre le temps à ? »

« Ou à toute autre chose ? »

« Ce qu’il faut retenir, c’est l’importance de mettre ses GROS CAILLOUX en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir sa vie. Si on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n’aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer aux éléments importants de sa vie.

Alors, n’oubliez pas de vous poser à vous-même la question : « Quels sont les GROS CAILLOUX dans ma vie ? »

Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot »

D’un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire et lentement quitta la salle …

Réflechissez à vos GROS CAILLOUX quand vous courez … c’est génial, on ne voit pas le temps passer … c’est ma tactique pour Millau😉

Sinon … depuis 15 jours, 5 séances d’1h10 à un bon rythme, 1 séance de 45′ de cote en Dordogne …(vive les longs week-end), et 1 séance d’1h45 le long du canal du midi … Faut maintenant faire plus de séances longues !

Spirulinez-vous bien …

Préparer soi-même sa boisson isotonique

mai 16, 2009

kefir0002Dans la série faites le vous même, c’est moins cher, j’ai décidé d’apprendre à faire moi-même ma boisson isotonique. Après quelques recherches dans de vieux grimoires empoussiérés, j’ai découvert le blog de maratholiv, à qui j’ai piqué 98% de la recette (avec son accord !).

Je suis déjà un grand consommateur de Kéfir (photo). C’est un excellent pro-biotique, que l’on peut faire soi-même. Maintenant je vais me lancer dans la boisson sportive…

Tout d’abord comme le rappelle Oliv’, une boisson isotonique … à part être un liquide avec une drôle de couleur que boivent les sportifs … c’est quoi ? « Il s’agit d’une boisson dont l’osmolarité est proche de celle du plasma sanguin, ce qui optimise le passage des micro-nutriments (par osmose) dans le sang. Quand on s’hydrate durant un effort, l’isotonie de la boisson est indispensable sinon le transit ne se fait pas bien et bonjour les dégâts … » Si vous voulez approfondir le sujet … allez voir cet article : boisson de l’effort

La recette :

Dans une fiole type de 180 ml

  • remplir à moitié d’eau
  • remplir l’autre moitié avec le jus d’une orange pressée (fructose + anti-oxydant)
  • mettre une petite cuillère de miel (fructose, potassium, …), de préférence liquide c’est plus simple pour mélanger …
  • ajouter une pincée de sel (sodium)

Bon, moi j’y ajoute de la spiruline, pour tout ces apports … mais moi je suis moi😉

Simple, naturel, pas cher …

Sinon … cette semaine, 2 séances d’1h10 et une de 1h avec série de 30/30 … et ce week end une sortie d’au moins 1h45 dans la verte nature renaissante …

Pour toucher l’au-delà …il va falloir se préparer !

mai 9, 2009

millau_viaduc_loinGrâce à K’Koud, j’ai découvert le livre de Paul Fontimpe, « J’ai couru dans l’au-delà« . Premièrement, tout auteur qui cite Blondin, mérite l’attention. Enfin ! peut-être pas tous mais lui oui ! Avec son titre il m’a fait penser à un bon mot d’Antoine Blondin, à moins que ce soit Francis Blanche … qui « préférait le vin d’ici que l’au-delà »… Certes … mais j’aimerais bien quand même toucher d’au-delà de Paul Fontimpe.

Deuxièmement, son récit de son 100 km de Millau vaut les une heure et demi de lecture et son pesant de spiruline … heu … de cacahouètes ! J’ai retenu quelques phrases :

« La seule gloire est de pouvoir dire : j’ai réussi grâce à 1/3 de préparation, 1/3 d’alimentation et 1/3 de mental. Les trois seuls vrais paramètres qui comptent en compétition ».

« Le panneau du km 100 est là et bien là dans la salle. Sur le podium d’arrivée, qu’il faut gravir par un plan incliné. Suprême délicatesse. C’est très particulier, unique même. Et l’animateur égrène le nom des arrivants, le mien. Je pensais pleurer. Non, je n’ai même plus de quoi avoir de larmes [aurait-il fait une erreur de ravitaillement en liquide😉 !!]. Mais je suis heureux. »

Troisièmement, c’est un bon repérage pour septembre ! Grâce à son récit j’ai déjà pu voir mentalement le parcours … évidement je n’ai pas ressenti sa dureté  … quoique … l’auteur sait y mettre les mots (ou maux … je ne suis pas fort en orthographe)

Et donc pour finir merci a K’Koud et à Paul Fontimpe pour cette heure et demi de plaisir … j’y étais déjà …

Sinon, cette semaine, 3 sorties. 2 d’1 heure (avec quelques accélérations ; je ne parle pas de VMA)  et une d’1h15 (70%). Petit à petit ça repart !

On commence à réfléchir aux échéances …

mai 1, 2009

hamsterJ‘ai lu dans « rue Corneille » de Denis Tillinac (Table Ronde) … »Un chef d’état occidental n’a pas beaucoup de latitude avec des peuples vieillissants, surinformés, surmédicalisés, pour qui la vie est tout, sauf une aventure ».

Pour qui la vie est tout sauf une aventure … cette fin de phrase résonne en moi ! Oui dans nos sociétés, on a perdu le sens de l’aventure ; je me demande même si les plus jeunes lisent encore  Alexandre Dumas🙂

Malgré tout …quelques têtes sortent de leur combinaison de triathletes. K’Koud, pour ne pas le nommer, nous montre la voie de l’aventure. Certains qui enfilent les records perso comme des perles, diront que c’est de la folie. Bah! sans folie, que vaudrait la vie .

Sinon … cette semaine 2 sorties (+1 surement ce week end) d’environ 1 heure, allure de sénateur. Une nouvelle habitude prise … le massage de récupération avec huiles essentielles …ça fera l’objet d’un prochain article.

C’est reparti … dans quoi je me suis embarqué !!!

avril 28, 2009

stretching-catOui, je me réveille !

Après quelques semaines de demi-sommeil, c’est reparti pour de nouvelles aventures sportives … et quelle aventure !

Je me suis fait embarqué par K’koud pour faire les 100km de Millau. Est ce que je suis fou, inconscient ??? Je me le demande parfois.

Il ne va pas falloir faire d’erreur de préparation ! Il va falloir mettre tout les atouts de notre coté, savoir se préserver, savoir économiser et entretenir la machine.

Sinon …pour le moment c’est seulement deux à trois sorties hebdo entre 1h et 1h15, à un rythme de limace fénéante. Début de la vrai reprise …le 1er mai

Parfois il faut savoir faire le dos rond !

mars 29, 2009

le-chat-t11577 Non !  Je ne veux pas prendre l’identité de certaines félines … Mais  il y a des moments où il faut savoir faire le dos rond… Quand on est pas dans une bonne période … on se repose et on attend que ça passe !

Après un petit accident de vélo, et un genou un peu douloureux, 3 semaines de repos m’ont fait du bien !

Hier reprise … footing tranquille … 45′

Une petite pensée à Karatekoud qui doit avoir les siennes tournées vers dimanche prochain !  Il ne faudrait pas quand même faire moins de 3h30 pour un premier marathon !

De toute façon, c’est Courir pour un meilleur futur qui en bénéficiera !


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.